Création, attractivité, croissance, export : autant de défis pour les cheffes d'entreprise(s), autant de priorités pour la Corse. Nos entreprises ont un parcours de croissance encore faible, seul un infime pourcentage de PME réussit le pari de l’export. Ce qui parait étonnant pour une île reconnue par le passé comme un axe central des échanges commerciaux en Méditerranée.

Alors... manquerions-nous de compétitivité ?

Pour assurer la prospérité économique, nous pensons qu’il faut donner aux entreprises corses le cadre et les leviers pour se transformer, pour grandir et aborder l’export avec sérénité et force.

Mais la conquête de l’international ne peut être conçue sans un plan d’action, et ce plan d’action doit commencer par une méthode :

la mutualisation et l’approche d’un concept global basé sur la territorialisation, le patrimoine et l’intelligence collective.

Ce choix répond à une conviction, celle des Corsican Business Women.

« C’est à partir du terrain, que nous ferons émerger les solutions les plus efficaces pour permettre à nos entreprises de déployer leur potentiel. »

Et c’est dans cette pensée que nous lançons, le 24 mai 2018, le 2ème CONGRÈS DES CHEFFES D’ENTREPRISE(S) CORSES

Ce-dernier réunira, par le biais d’ateliers, les actrices économiques que nous sommes et les institutions. Ceci pour une consultation et des échanges sur le thème de l’internationalisation.

 

Et rappelez-vous : l’économie, mesdames, est bien notre affaire à toutes !

 

 

Brigitte Artily  (Présidente des Corsican Business Women)